Notre humanité solaire gravite autour d'une lumière imaginaire . Le ciel béant nous affame . Ce n'est que le début . Il nous manquera toujours un chapitre . Et l'infâme se profile déjà . Nous ne trouvons pas ce que nous cherchons , nous découvrirons ce que nous ne cherchions pas car nous ignorions que cela existât . Ceux qui savaient se taisaient . Nous n'avons plus que des élytres noirs enchevêtrés assourdissant de haine .

Vide ou plein , le ciel ne contient pas de réponse .

 

002